2010-03-28

C'est pas tant le prix des places, que l'heure de consternation, qui fait mal.